#2 – Du nuage de points au modèle 3D selon l’Atelier Choiseul

Du_Nuage_de_points_au_modèle_3D_Atelier_Choiseul

#2 – Du nuage de points au modèle 3D selon l’Atelier Choiseul

16:55 02 août in A la une

MyCaptR, une solution légère de scan 3d au service des projets de réhabilitation

L’Atelier Choiseul est une agence d’architecture et d’urbanisme créée en 2006 et dirigée par Denis Lenglart, Florence Crépu et Guillaume Lelasseux. Les projets développés sont d’échelles variées, majoritairement pour le secteur public (bailleurs sociaux et collectivités). Depuis 2014, l’Atelier Choiseul s’est engagé dans une démarche constante d’innovation et d’expérimentation des nouveaux outils de conception du projet architectural et urbain. Une démarche BIM est ainsi systématiquement envisagée sur les nouveaux projet : maquette numérique partagée, collaboration entre les partenaires de l’équipe de maîtrise d’œuvre, etc.

 

La problématique des relevés en site occupé

L’une des principales activités de l’agence aujourd’hui est la réhabilitation et notamment la « réhabilitation énergétique » de logements en site occupé pour des bailleurs sociaux. Ces opérations de réhabilitation de logements commencent par une phase de diagnostic destinée à identifier les caractéristiques des bâtiments et les problèmes à résoudre afin de confirmer ou compléter le programme de travaux.

« Les plans fournis par la maîtrise d’ouvrage sont souvent imprécis, incomplets, voire parfois inexistants. Or, les travaux concernent l’enveloppe du bâtiment (façades, toiture) mais également la réfection de certaines pièces des logements. »

Dans ce contexte, l’application MyCaptR s’est rapidement imposée à l’agence comme la solution idéale pour faire le relevé rapide de ces logements occupés, en vue d’une modélisation :

– le matériel nécessaire est réduit et léger (tablette ou téléphone équipé du capteur).

– le scan des pièces est facile et rapide à réaliser, environ 1 à 2 minutes par pièce.

– la précision du scan (environ 1%) est largement suffisante pour la modélisation.

 

De premières expérimentations pour mettre en place notre méthodologie

Le partenariat de l’agence avec Levels3D a commencé en 2015 avec une version bêta de l’application MyCaptR. Au début, le matériel utilisé était une tablette iPad Air complétée d’un capteur de profondeur : les résultats étaient déjà prometteurs malgré les limites techniques du matériel. Rapidement, l’iPad a été remplacé par une tablette Tango, un kit de développement de Google pour les applications de réalité augmentée. Pendant cette période, l’agence a mis à l’épreuve l’application dans des conditions variées pour en tester les limites et identifier les meilleures méthodes de scan : logements libres et occupés, locaux techniques, bâti ancien… A titre d’exemple, le bâtiment d’un couvent de plus de 6 000 m2 a ainsi été scanné en une journée sur place, ce qui a permis la réalisation d’une étude de faisabilité détaillée alors même qu’aucun plan ni relevé géomètre n’était disponible.

Après cette période d’expérimentation en 2015 et 2016, l’Atelier Choiseul a développé pour les bailleurs sociaux une méthodologie de modélisation simplifiée de leur patrimoine de logement. Cette méthodologie permet la création d’une maquette numérique BIM d’un ou plusieurs bâtiments à partir des plans existants et de relevés intérieurs sur place avec l’application MyCaptR

Nuage_de_points_dimensions

 

Les principes de notre méthodologie de scan

Avant de visiter les logements, nous commençons par identifier les différentes tailles et typologies à modéliser : le scan complet d’un logement de chaque type permettra de modéliser l’ensemble de l’opération. Il ne s’agit pas de scanner tous les logements de l’opération mais d’acquérir des données fiables sur d’éventuelles évolutions des logements de chaque typologie.

Une fois sur place, nous réalisons un scan pièce par pièce de chaque type de logement. Cette méthode est d’une part plus simple à réaliser et d’autre part plus précise pour la modélisation.

Quelques observations générales ressortent du grand nombre de configurations et de méthodes testées pour cette étape de modélisation :

– Il est préférable de ne pas scanner une même partie de la pièce plusieurs fois.

– Si le but du scan est de produire un plan de la pièce, l’important sera de scanner une partie plus simple, moins meublée, comme par exemple les contours du plafond de la pièce.

– La lumière de la pièce a une légère influence sur le scan ; une prise de cotes complémentaire au mètre laser permet de s’assurer du niveau de précision du scan.

 

Du scan 3d à la modélisation

Les scans sont téléchargés depuis la plateforme MyCaptR et importés dans Revit comme tout nuage de points. Nous apprécions d’ailleurs la taille réduite des fichiers importés (temps réduit de téléchargement et d’import) et leur bonne précision.

Dans Revit, nous positionnons les scans les uns par rapport aux autres et traçons des plans de référence entre lesquels le logement sera modélisé. Nous modélisons alors les objets prévus avec la maîtrise d’ouvrage (murs, sols, plafond, portes intérieures, fenêtres) sur le fond de plan que constitue le scan 3D MyCaptR.

Les plans de référence permettent notamment d’ajouter des cotes et d’aligner les éléments modélisés.

 

Le scan 3d comme outil de diagnostic

Au delà de la modélisation, les scans de logements réalisés avec MyCaptR nous permettent de relever très rapidement les types de revêtements et d’équipements présents et leur état. Par exemple, le scan d’une cuisine permettra de mesurer à posteriori la surface de faïence installée au-dessus d’un évier, de revoir la position de la chaudière individuelle gaz, de vérifier la présence ou l’absence d’un emplacement pour la machine à laver…

Cette utilisation du scan est d’ailleurs l’une des pistes de recherche et développement actuelles de l’application.

En conclusion, l’application MyCaptR est devenue l’un des outils indispensables pour la réalisation efficace de nos opérations de réhabilitation de logements en site occupée, et nous sommes fiers de participer modestement à son développement. Ces exemples d’utilisation illustrent les atouts majeurs de cette solution de scan 3D temps réel, qui s’adapte à toutes les situations de scan intérieur.

 

 

Guillaume Lelasseux

www.atelierchoiseul.com

twitter logo   logo linkedin 1